Spa a été très encourageant pour les 24H

Championnat WEC 2016
10.05.2016

Nous n’avons pas marqué de point à Spa, mais nous rentrons tout de même très optimistes de Belgique, puisque la course a montré que nous étions vraiment compétitifs et que nous aurons notre carte à jouer au Mans.


Aux qualifs, nous avons procédé exactement comme à Silverstone : ce sont mes deux coéquipiers qui ont qualifié la voiture, et j’ai pris le départ de la course. Nous nous sommes qualifiés 5e, très proches de la troisième place.


Au départ, j’ai été passé dans le premier tour et je me suis retrouvé sixième avant de ,e lancer à l’attaque. J’ai doublé trois voitures, les deux Audi ainsi que mon coéquipier. Une des Porsche a abandonné, il me restait donc une Porsche devant au moment de ravitailler. J’étais une dizaine de secondes derrière elle, et nous avons décidé de doubler notre relais sur les mêmes pneus, ce qui m’a permis de prendre la tête.


La Porsche a alors essayé de me passer avec ses pneus neufs, nous nous sommes bien battus, j’ai résisté, et la Porsche a fini par être victime d’une crevaison. Je me suis retrouvé largement en tête. Anthony Davidson a ensuite creusé notre avance, et quand Kazuki Nakajima a pris le volant, nous avions plus d’un tour d’avance. Kazuki a roulé 10 tours avant que notre moteur ne lâche, alors qu’il restait moins de deux heures de course… C’est vraiment dommage, évidemment, mais nous faisons du sport automobile, nous devons accepter que les problèmes techniques puissent survenir.


Mais comme je le disais, je rentre de Spa avec des sentiments très positifs. Nos performances sont vraiment bonnes, nous devrions pouvoir jouer la victoire aux 24 Heures du Mans, notre prochaine course.