On a manqué un peu de vitesse

Championnat WEC 2016
02.08.2016

Le Nürburgring est un circuit qui exige beaucoup d’appuis, un peu comme Silverstone. Nous avons utilisé notre ensemble aérodynamique qui permet le plus d’appuis, mais nous en manquions encore un peu.

En plus, nous avons pris le départ avec les mauvais pneus. Nous avons rectifié la situation au premier changement de pneus, et depuis là, c’était mieux, nous ne perdions que deux ou trois dixièmes au tour.

Notre qualification avait été difficile, elle s’était jouée partiellement sur le mouillé et sur le sec. En début de course, on s’est bien battu avec l’autre Toyota. Ensuite, Anthony (Davidson) a eu un petit contact, et nous avons du changer la partie avant. Finalement, quand tout a été en ordre, on est allé très vite, comme à Spa et au Mans.

Désormais, on peut considérer le championnat comme perdu. Nous allons nous concentrer sur essayer de gagner autant de victoires que possible, à commencer par la prochaine course, à Mexico.