Un peu de chance… il en faut !

Championnat Formule E 2014-2015
26.05.2015
La piste de Berlin était tracée sur le tarmac du célèbre aéroport de Berlin-Tempelhof. C’était un peu spécial, le béton usait beaucoup les pneus. Du coup, ceux qui étaient rapides d’habitude l’étaient moins à Berlin, et vice-versa !

Notre voiture n’était pas réglée au top, elle était un peu sous-vireuse sur ce circuit, et je me suis qualifié troisième. Avec les essais, les qualifications et la course le même jour, le temps de réaction, quand on constate un problème de tenue de route, est vraiment très court.

Je suis bien parti, et j’ai réussi par la suite à passer Jarno Trulli grâce au FanBoost. Mais après, Jérôme d’Ambrosio m’a doublé, et j’ai bouchonné Nick Heidfeld, derrière moi. Je ne sais pas ce qu’il y avait sur ma voiture, nous allons devoir trouver la cause des problèmes, mais la tenue de route n’était pas très bonne, ça vient peut-être de la pression des pneus.

Finalement, j’hérite de la deuxième place grâce au déclassement de Luca di Grassi. C’est un coup de chance pour le championnat, puisque je me retrouve deuxième à 2 points de Nelsinho Piquet. Ce n’est pas comme ça que j’aime gagner des points, mais il faut aussi un peu de chance en sport automobile.

Maintenant, nous devons nous concentrer sur la prochaine course, à Moscou. Ce sera à nouveau un revêtement d’asphalte, j’espère que nous y serons plus compétitifs que nous l’étions à Berlin…