C’est dur et furstrant.

Championnat Formule E 2014-2015
29.06.2015
Je termine la saison de Formule E vice-champion, à un point seulement du titre. C’est dur. Je suis frustré, énervé et triste. Tous ces sentiments se bousculent en moi.

C’est sûr : en arrivant à Londres, nous avions 23 points de retard, c’était presque fichu. Mais samedi, avec la victoire, je m’étais rapproché à cinq points seulement de Nelson Piquet. Et comme les qualifications s’étaient bien passées, dimanche matin, on avait gardé un petit espoir.

En course, ça se passait bien au début. Et puis, après avoir changé de voiture, au moment où j’ai freiné, mes roues arrière se sont bloquées et je suis parti en tête-à-queue. Je ne sais pas pourquoi, je suis le seul à qui s’est arrivé.

Bruno Senna en a profité pour me passer. Après, j’ai essayé tout ce que j’ai pu pour le redoubler, en utilisant le fan-boost que j’avais reçu. Je savais que je devais le passer pour être champion. Mais c’était impossible, il zig-zaguait devant moi tandis que Nelsinho Piquet a été aidé par son coéquipier.

Bon, je ne mets la faute sur personne, c’est comme ça. On n’a pas perdu aujourd’hui, bien sûr, on a perdu le titre en accumulant trop d’erreurs au cours de la saison. C’est dommage, parce que je suis le seul à avoir remporté trois courses cette saison…

Bon, maintenant je vais rentrer chez moi, me reposer, et réfléchir à tout ça…