Toyota Racing

On ne change pas une équipe qui gagne.

Depuis 2012, Sébastien compte parmi les pilotes de l’équipe Toyota en endurance. En World Endurance Championship (WEC), la marque japonaise aligne deux prototypes pilotés par trois hommes chacun. Après ses trois saisons en Formule 1 chez Toro Rosso, Sébastien s’est fait remarquer par les dirigeants de Toyota, qui se sont empressés de s’adjoindre ses services. Avec Toyota, Sébastien a l’occasion de travailler avec l’un des plus grands constructeurs au monde. L’écurie engagée en endurance est basée près de Cologne, en Allemagne, et Sébastien s’y rend très souvent pour des réunions techniques avec les ingénieurs de la marque. De 2012 à 2014, la collaboration entre Sébastien et Toyota a été couronnée de succès, avec une deuxième et une troisième place aux 24 Heures du Mans et un titre de champion du monde d’endurance en 2014.

Après une année 2015 difficile où le manque de performance de la Toyota empêcha Sébastien de se battre pour la victoire, Toyota décida de tout changer sur sa TS050 Hybrid. Nouveau moteur V6 bi turbo, nouvelle batterie et une aérodynamique complètement revue. Cette nouvelle monture permis à la voiture Numéro 8 de se battre pour la victoire à de nombreuses occasions mais malheureusement un manque de fiabilité couta la victoire à Sébastien lors du dernier tour des 24heures 2016 ou la Toyota s’arrêta sur la ligne d’arrivée alors qu’elle était en tête. En 2017 Sébastien termina à la 2ème place du championnat du monde avec à la clef 5 victoires. En 2018, le championnat (WEC) se déroula sur 15 mois et inclut 2 fois les mythiques 24heures du Mans. Cette année marqua aussi la première Victoire de Sébastien dans la Sarthe. Après être passé très proche à plusieurs reprises, Sébastien et ses co-équipiers Fernando Alonso et Kazuki Nakajima se sont imposés après un duel acharné contre la Toyota numéro 7.

Sébastien détient le record de victoire en WEC avec 12 succès.